La qualité de l’eau de pluie

Contrairement à celle de l’eau de distribution, la qualité de l’eau de pluie est fortement tributaire des matières avec lesquelles elle entre en contact (matériaux utilisés, polluants ambiants), de la façon dont elle est stockée et utilisée et de la manière dont elle est traitée. La qualité de l’eau de pluie fl uctue considérablement au fi l des saisons et l’eau recueillie peut se colorer ou dégager une odeur nauséabonde après une période de chaleur.

Ces phénomènes résultent de la présence de certaines bactéries (acidogènes ou sulfatogènes) qui prolifèrent dans la citerne et les canalisations. Ils peuvent aussi être la conséquence de pollutions biologiques comme la présence de feuilles, de pollen, de fleurs, de déjections d’oiseaux et de chats, d’oiseaux morts, d’algues, de substances pathogènes, de polluants environnementaux…

Points importants

L’eau de pluie ne peut être utilisée pour la préparation d’aliments, laver les légumes, l’hygiène personnelle (douche, bain, brossage des dents) et le lave-vaisselle.

En présence de toitures végétalisées, VM Building Solutions recommande de ne pas récupérer l’eau de pluie parce que l’eau recueillie est saturée de matières nutritives qui favorisent la prolifération bactérienne dans la citerne.